Partager

Ouvrir une fromagerie : ce qu'il faut savoir !

Le 7 septembre 2022,par Camille Ragot - Gérer son commerce

Le fromage, une passion ? Vous en êtes un fin connaisseur et votre plus grand souhait est de pouvoir ouvrir votre propre fromagerie ?

Pour vous aider à franchir le pas ou alors vous permettre de concrétiser votre projet, voici nos conseils pour se lancer sereinement dans l’aventure.

Quelle formation, quel diplôme pour ouvrir une fromagerie ?Artisan crémier-fromager vs. commerçant

Pour ouvrir une fromagerie, deux options s’offrent à vous : être simplement commerçant ou alors avoir le titre d’artisan crémier-fromager. Dans le premier cas, aucun diplôme n’est obligatoire et vous devrez seulement vous inscrire à la Chambre du Commerce et de l’Industrie. Effectuer une formation pour se familiariser aux particularités du métiers, à ses us et coutumes, aux règles d’hygiène, à la gestion et aux management peut néanmoins être une bonne idée !

Si vous souhaitez, en tant que commerçant, être reconnu en tant qu’artisan crémier-fromager et intervenir dans la fabrication des produits vendus dans la fromagerie, vous devrez alors justifié d’une expérience professionnelle de minimum 3 ans dans le secteur ou alors d’un diplôme de niveau CAP ou BEP. Ici, le professionnel dépend de la Chambre des Métiers de de l’artisanat.

Que vous vous projetiez comme artisan crémier-fromager ou simple commerçant, la réussite du métier passe avant tout par un bon sens du relationnel, l’empathie et l’écoute. Le sens du commerce fera également votre succès : savoir conseiller ses clients, faire déguster ses produits, en parler avec passion et être capable de vendre des produits complémentaires comme par exemple du vin ou de la confiture.

Comment devenir fromager ? S’appuyer sur une étude de marché et un business plan

Lors de la création de tout projet d’entreprise, impossible d’échapper aux étapes de l’étude de marché et de la préparation du business plan.

Ces deux documents vous permettront de vérifier que votre projet d’ouverture d’une fromagerie est viable.

L'étude de marché

L’étude de marché permet de comprendre et d’analyser le marché des fromageries, la concurrence à laquelle vous pourriez faire face et également le comportement et les habitudes des consommateurs. Pour résumer, cette première étape doit vous permettre de faire un état des lieux précis de l'offre et de la demande

  • Comprendre le marché des fromageries : valeur, poids du marché, quelles sont les structures qui existent : commerces indépendants, franchises, fromageries avec vente ambulante sur les marchés, fromageries sédentaires dans un local commercial ? Quels sont les types de fromages qui se vendent le mieux etc. ?
  • Identifier la concurrence et notamment la concurrence proche c'est-à-dire les autres professionnels installés dans le périmètre géographique qui vous intéresse.
  • Identifier les habitudes et les besoins des consommateurs : quelle est la cible que vous visez ? Dans le cas d'une fromagerie ambulante, le commerçant devra s'adapter à une clientèle changeante alors que dans le cas d'une ouverture d'un commerce fixe, l'étude des consommateurs sera plus facile à appréhender. Quels sont les fromages les plus consommés, etc. ?

Le business plan :

Une fois l'étude de marché faite, vous pourrez choisir le statut juridique et l'immatriculation de votre société (micro-entreprise, entreprise individuelle, EIRL, EURL, SASU) puis vous lancer dans l'élaboration du business plan.

Le business plan est le document de présentation de votre projet. Il intègre notamment une étude précise de la viabilité et de la rentabilité du projet (chiffre d'affaires prévisionnel, marge, bilan, etc). C'est le document de référence à présenter aux banques si vous cherchez des financements pour monter votre projet de fromagerie.

Dans le business plan devra figurer :

  • La présentation de votre projet : elle **présente l’**offre de valeur proposée, le concept de votre fromagerie etc. ;
  • Un compte de résultat prévisionnel : il présente les prévisions de charges et de produits sur 3 ans ;
  • Le plan de financement initial : il présente les besoins de financement (rachat de fond de commerce, de bail, achat de matériel, de stock, etc) et les moyens/ressources de financement (apport personnel, prêt, etc.) ;
  • Le tableau de trésorerie prévisionnel : détaillé sur un an, ce tableau présente mois par mois les encaissements et décaissements prévus ;
  • Le bilan prévisionnel : il permet de faire le point sur le patrimoine de l'entreprise et de déterminer ses actifs et ses passifs sur 3 ans.

Etale de fromagerie


Les réglementations et normes à respecter et à suivre pour devenir fromager

Pour ouvrir une fromagerie, plusieurs normes et règles d’usage sont à suivre et à respecter notamment au niveau de l’hygiène et de l’étiquetage :

  • Les normes de sécurité et d’accessibilité relatives aux établissement recevant du public (ERP) ;
  • Les obligations sanitaires : lorsqu’on évolue dans le milieu de l’agroalimentaire, il existe des normes et obligations générales à suivre en matière de sécurité sanitaire des aliments et de traçabilité des aliments ;
  • Les règles d’aménagement des locaux et leur équipement en matière d’installation technique de ventilation, climatisation ou extraction frigorifique ;
  • L’affichage des prix et mentions obligatoires ;
  • L’affichage des ingrédients allergènes : l’information devra être notée sur le produit lui-même ou à proximité ;
  • Le respect de la réglementation relative aux jours de fermeture ;
  • Le respect des obligations sociales relatives à l’embauche de salariés : affichage des règles de sécurité, déclarations sociales, etc.

Quel budget et quel investissement pour ouvrir une fromagerie ?

Le choix du local commercial de la fromagerie

Il existe deux types de locaux commerciaux potentiels pour votre fromagerie : le local commercial fixe et le commerce ambulant sur les marchés. Chacun des cas présente des avantages et des inconvénients. L'essentiel est de trouver la forme de commerce qui vous convienne !

Souhaitez-vous aller à la rencontre chaque jour de nouveaux clients ou souhaitez-vous développer une clientèle fidèle dans un lieu géographique fixe ? Souhaitez-vous avoir une fromagerie dans laquelle les produits sont installés une bonne fois pour toute ou souhaitez-vous pouvoir créer et monter une nouvelle étale tous les jours ?

En termes de coût et de logistique, le choix de l'une ou de l'autre des structures impliquera également des dépenses et une organisation différente. Souhaitez-vous créer une fromagerie avec un concept et une décoration particulière ou préférez-vous l'ambiance des marchés et vivre sur la route en allant d'un endroit à un autre ?

Le matériel pour équiper sa fromagerie :

Une fromagerie est un commerce de proximité alimentaire. Ainsi, pour mener à bien votre activité, il est conseillé de choisir un logiciel de gestion caisse spécialisé et adapté aux particularités de votre métier. Ce choix peut s'avérer difficile notamment car l'offre est très grande dans le secteur des logiciels de caisse.

Le logiciel de caisse Wino sur iPad

Exemple d'un point de vente qui utilise le logiciel de gestion caisse Wino

Pour vous aider à vous y retrouver, voici quelques exemples de fonctionnalités essentielles à retrouver dans votre logiciel :

  • Encaisser à la fois des particuliers et des professionnels (si vous travaillez avec des bars, des restaurants ou des entreprises qui commandent des plateaux de fromage pour leurs afterworks par exemple) et donc de créer à la fois des tickets et des factures ;
  • Disposer d'un catalogue produits avec des fiches spécialisés : appellation, producteurs, variantes ;
  • Gérer le vrac : connexion avec une balance intelligente, douchette ;
  • Piloter l'activité de la fromagerie grâce à des statistiques de rentabilité, marge etc. ;
  • Gérer les stocks et les approvisionnements.

Toutes ses fonctionnalités sont présentes dans le logiciel de gestion caisse Wino car celui-ci a été créé avec l'objectif de répondre à des spécificités métiers et notamment les vôtres.



Suite à tous ces conseils, il ne vous reste plus qu’à vous lancer. Si vous souhaitez vous faire accompagner pendant le lancement de votre projet, nous vous recommandons de vous rendre sur la plateforme Les Élévateurs. C’est un programme 100% crée pour la formation des commerçants de proximité.

Camille RagotResponsable Marketing chez Wino
Partager


Améliorez votre quotidien
de caviste et épicier
dès aujourd'hui !