Partager

Comment bien gérer ses stocks en 7 conseils ?

Le 20 juin 2019,par Guillaume Kunsch - Gérer son commerce

Une des clés du succès de votre commerce est votre gestion des stocks et la capacité de prévoir les choses à-temps. Une gestion efficace a pour but de proposer le bon produit, au bon endroit, au bon moment et à moindre coût. Cela vous confère un avantage décisif par rapport à vos concurrents et témoigne du bon fonctionnement de votre entreprise.

Cette bonne gestion des stocks dans votre entreprise doit être l'enjeu n°1 du responsable des stocks et des employés.

Voici 7 conseils et méthodes pour gérer vos stocks !

1. Utilisez vos données pour prédire vos ventes

Si vous possédez des archives des ventes réalisées sur les années précédentes, vous pouvez anticiper avec une bonne précision vos ventes futures.

Par exemple, si vous connaissez le nombre de produits vendus d’un certain fournisseur chaque janvier des 3 dernières années, vous pouvez prévoir quelle sera la demande pour ce même producteur en janvier prochain. Des rapports de vente par référence produit seront très prochainement intégrés sur l'application de caisse enregistreuse Wino !

2. Utilisez la méthode d'inventaire cyclique pour votre gestion de stock

Même si vous possédez un outil de gestion, cela n’empêche pas le recours à la méthode d'inventaire cyclique, un outil plein de bénéfices. Mais c’est quoi l'inventaire cyclique ? C’est une méthode qui consiste à compter de petits ensembles de stock sur une base régulière (hebdomadaire, bimensuel). Il se distingue de l'inventaire physique traditionnel puisque les opérations n’ont pas vocation à être suspendu durant cet inventaire en cycle.

3. Utilisez des indicateurs pertinents de suivi de stock

En plus d'utiliser vos données pour prédire vos ventes, vous pouvez aussi suivre les données qui vous informent de la “santé” de votre stock : suis-je en surstockage ou en sous-stockage ?

Quels sont les indicateurs d'une bonne gestion de stock ?

Les indicateurs clés sont par exemple, le taux de marge sur investissement du stock. Derrière ce terme compliqué se cache une idée très simple : pour chaque euro investi dans mon stock, combien d’euros ai-je récupéré ? Cet indicateur se calcule avec la formule : marge brute / coût moyen du stock. Si vous trouvez par exemple 1,83 cela signifie que pour 1 euro investi dans votre stock, vous récupérez 1,83 euros pour votre activité.

D'autres indicateurs d'activités comme la valeur du stock, les produits à faible quantité, les produits les plus vendus, le niveau de stock par produits, les mouvements de stocks, la date d'entrée des produits etc sont à suivre par le responsable des stocks pour répondre aux enjeux du stockage.

4. Organisez votre espace pour une optimisation des stocks

“Premier entré, premier sorti” ! Voilà un principe et une méthode importante qui se base sur la date d'entrée des produits et qui est à respecter au moment de concevoir votre espace de stockage. Le but est d'assurer une bonne rotation des stocks et de vendre en priorité le stock le plus ancien. Cette technique de gestion des stocks est surtout utilisée pour les produits et matières premières périssables mais convient aussi à d'autres types de produit qui seront amenés à s'abîmer au cours du temps, tel par exemple les bouteilles de vin qui peuvent se détériorer si elles restent couchées trop longtemps au fond de la cave. Assurez vous donc de placer en avant le stock avec la date la plus ancienne dans votre espace de stockage.

5. Optimisez vos méthodes d'approvisionnement et suivez en temps réel vos stock magasin entrepôt grâce à un logiciel de caisse connecté

Vos produits sont livrés et stockés dans votre entrepôt et sont achetés à la caisse.

Ainsi, l’idéal pour votre gestion des stocks et assurer des bons fonds de roulement est d’avoir un seul logiciel pour gérer votre chaîne d'approvisionnement et de ventes : cela vous permet non seulement d’avoir des données précises sur les niveaux de stock (pour faire des prédictions précises), mais aussi à jour. Cela vous permet d’être très réactif lorsque votre stock commence à s’épuiser et de pouvoir passer une commande à votre fournisseur le plus rapidement possible.

Et si vous vendez aussi aux professionnels ? Pas de soucis ! Wino permet de facilement générer (et retrouver) factures et bons de livraison vous assurant une gestion simple de toutes vos activités.

Grâce à Wino, en quelques clics vous verrez quelles sont les quantités de n’importe quelle bouteille de votre catalogue, pratique non ?

6 - Evitez le sur-stockage et le sous-stockage pour une bonne logistique stock

Pour les commerçants et notamment les responsables des stocks, la véritable problématique est d'arriver en fonction de la demande à trouver un équilibre pour leurs niveaux de marchandises entre le surstockage et le sous stockage car les deux ont des effets négatifs pour l'activité de l'entreprise.

D'après un article de RetailWite, le sur-stock et le sous-stock ont représenté un coût de 1100 milliards de dollars en 2015 selon un rapport d'IHL.

Voici deux enjeux qui motivent l’attention portée aux stocks :

  • le surstockage contrairement au sous-stockage, avoir du stock est une bonne chose car ça permet d'avoir une disponibilité immédiate du produit pour le client. Cependant avoir des stocks dormants n'est pas souhaitable car cela génère des surcoûts : les frais sont divers et concernent les locaux (éclairage, climatisation et assurance entre autres), le personnel, le matériel utilisé et la détérioration possible de vos produits. Il faut donc arriver à avoir le stock, le plus bas possible tout en ne tombant pas dans le deuxième écueil qui est le sous-stockage.
  • le sousstockage affaiblit la confiance que place le client en votre activité : des clients voulant acheter des produits qu'ils trouvent d'habitude chez vous et que vous n’avez pas en stock le jour de leur visite iront voir ailleurs. Il seront plus susceptibles de ne pas revenir chez vous. Mettre en place des stocks de sécurité avec des quantités minimums à avoir pour les produits tendance du marché peut être une bonne solution pour éviter les ruptures de stocks.

7 - Réduire les stocks : mais comment ?

Pour éviter d'avoir trop de frais, il faut éviter d'avoir trop de stocks. Plusieurs techniques peuvent être mises en place dans votre boutique pour vous permettre de vous débarrasser des stocks encombrants et ainsi faire de belles économies sur les frais de stockage.

Les techniques sont les suivantes :

  • optimisez la présentation du produit pour le rendre désirable
  • Proposez des réductions sur les produits qui ont du mal à se vendre
  • Incitez à vos clients à consommer en associant un produit qui se vend bien à un produit qui se vend moins bien grâce à une offre groupée
  • Proposez une offre commerciale dans laquelle le produit en surstock sera offert
  • Faites des dons

Photo de couverture par Matt Twyman sur Unsplash


Guillaume KunschCommercial junior chez Wino
Partager


Améliorez le quotidien
de votre commerce
dès aujourd'hui !