Partager

Quelles aides existent pour la transformation numérique des commerces de proximité ?

Le 25 janvier,par Camille Ragot - Digitaliser son commerce

Afin de répondre aux enjeux économiques qui se présentent aux commerçants et les soutenir, l'État et les collectivités ont mis en place des dispositifs d'aides financières à la transformation numérique. Cette transformation a débuté essentiellement fin 2018, avec la plateforme France Num, pilotée par la direction générale des entreprises. Avec elle, l'État accompagne alors les TPE et PME françaises qui souhaitent amorcer une transition digitale.

Le contexte de l'épidémie du Covid-19 et les confinements successifs ont également contribué à mettre en évidence le manque de digitalisation des entreprises et leur retard certain. Selon la dernière étude Twilio, la crise a accéléré de 6,7 années la stratégie de communication digitale des entreprises françaises. Une étude d'Ipsos, quant à elle, indique que la France occupe la 15e place sur 28 du classement de l’indice relatif à l’économie et à la société numériques (DESI). De plus, alors que la moyenne européenne des PME ayant un site internet est de 77%, le chiffre tombe à 71% quand on parle de la France (source Eurostat) et seulement 15% des PME françaises vendent en ligne (source Eurostat) !

Les entreprises françaises sont encore pour la plupart essentiellement portées sur la communication et la vente physique en boutique. Elles manquent de stratégie numérique, de compétences et ont des moyens souvent insuffisants. C'est pourquoi, l'État a déployé en novembre dernier, en plus de la plateforme France num, le plan France Relance avec un budget de 120 millions d’euros dédié à la transition numérique des entreprises.

Qu'entend-on par transition numérique ? C'est un enjeu majeur pour la compétitivité des entreprises françaises pour innover, produire, vendre, fidéliser et communiquer. Dans le secteur du commerce de proximité, par exemple chez les cavistes et épiceries fines, cela peut passer par l'achat d'un logiciel de caisse et de gestion de stock performant, de services de création de site de vente en ligne pour de la livraison ou du click-and-collect, des formations concernant l'usage des réseaux sociaux et bien d'autres choses encore.

Cependant, il n'est pas toujours simple de s'y retrouver parmi toutes les initiatives d'aide mises en place. Nous vous proposons de faire un récapitulatif des aides existantes.


1) A l'échelle de l'État


- La plateforme France Num :


Cette plateforme a été mis en place en 2018. Son objectif est de rassembler sur une seule et même plateforme toutes les actions menées par l'Etat, les collectivités et l'ensemble des partenaires pour accompagner la transformation numérique des TPE et PME.

Grace à cette plateforme, les commerçants peuvent :

1) Accéder à un réseau d'experts de proximité : les experts France Num appelés "activateurs France Num" sont présents dans les 18 régions et aident les entrepreneurs à développer leur activité grâce au numérique. En tout ce sont 2500 professionnels disponibles gratuitement pour faire un premier niveau de diagnostic.

2) Utiliser les ressources de la plateforme numérique dédiée : Par exemple, avec le dispositif, "Ma TPE a rendez-vous avec le numérique", les commerçants peuvent accéder à une formation de 4 sessions qui traitent de thématiques telles que "Le numérique, c’est pas catastrophique !", "Pour s’organiser, le digital, c’est génial !", "Informatiser mon métier ? C’est le simplifier grâce au numérique", "Ma stratégie commerciale ? Une réussite digitale".

3) Trouver le financement qui leur permettra de réaliser leurs projets numériques : Le financement est assuré soit à l'échelle de l'État soit à l'échelle des collectivités. On vous en dit plus dans la suite de l'article.


- Plan de relance

Suite à l'épidémie du coronavirus, l'État a du proposer des solutions avec la mise en place de mesures exceptionnelles pour soutenir les commerçants. Il s'agit du plan global France Relance de novembre 2020 et de son plan de numérisation du commerce.

Le chèque numérique est un exemple d'initiative et représente la première moitié de ce budget. C'est une aide de 500€ destinée à tous les professionnels (artisans, commerçants, professionnels de la restauration) contraints de fermer leurs boutiques, pour leur permettre de s'équiper en solutions de vente à distance, en ligne. Cette aide sera versée directement sur le compte du bénéficiaire, sur présentation de factures. Pour en bénéficier, il faut déposer une demande sur le site de l'Agence de Services et de Paiement.

Concrètement ce chèque a pour but de permettre :

  • La vente en ligne grâce à la création d'un site internet
  • La vente en ligne par l'intermédiaire de plateforme de marché
  • La vente en ligne par la mise en place d'une solution de retrait d'achat comme la livraison ou le click and collect (comme Potico par exemple)
  • La vente en ligne grâce à des solution de paiement en ligne (tel que le service WinoPay de Wino)
  • l’acquisition de logiciel pour gérer son commerce aux quotidiens (tel que Wino)

- La BPI

La BPI est une banque publique d'investissement qui aide les entreprises dans leur démarches de transformation numérique. Elle propose à ce titre de nombreux dispositifs tels que des accompagnements sur mesure, des guides mais également des financements. Avec le "digibaromètre" par exemple, les TPE et PME peuvent découvrir leur niveau de maturité digitale afin de définir ensuite la meilleure stratégie à adopter. La BPI a également développé une application "Digital Guide" accessible par tout le monde pour encourager les entreprises à mettre en place des actions concrètes.

Par ici pour en savoir plus et retrouver toutes les informations sur les actions de la BPI.


2) À l'échelle des collectivités

À travers le plan de relance, des subventions nouvelles ont été dégagées et la deuxième partie du budget de ce plan a été allouée aux collectivités. En attendant la mise en place de ce nouveau dispositif ((les subventions n'ont pas encore été allouées aux collectivités), les entreprises peuvent déjà, si elles le souhaitent, se rapprocher de leurs collectivités pour déterminer les aides disponibles dans leurs territoires.

Selon les régions, les aides et les subventions ne sont pas les mêmes. Il est donc important de se renseigner auprès de sa collectivité pour déterminer les aides auxquelles vous avez le droit. En effet, selon la région, la taille de l'entreprise, le domaine d'activité, des différences peuvent apparaître.

Pour la plupart, les aides prennent la forme d'une subvention de 40 à 50% des investissements éligibles. Elles permettent de financer toutes les dépenses de transformation numérique (audit, conseils, prestataires, achat de matériels).

Quelques exemples de dispositifs pour les commerces de proximité ci-dessous (source : https://les-aides.fr/zoom/aZBr/le-numerique-des-aides-pour-maintenir-l-activite-economique-des-entreprises.html) :


1) Chèque numérique en île de France

  • Le dispositif a pour but de permettre aux commerçants de : générer du flux dans sa boutique grâce au marketing digital, d'améliorer sa gestion digitale, d'augmenter ses ventes grâce à la vente en ligne.
  • Il s'adresse aux entreprises indépendantes de moins de 10 salariés.
  • C'est une subvention pouvant aller jusqu'à 1500 euros.

Pour en savoir plus, cliquez ici

2) Booster le numérique dans les Hauts de France

  • L'objectif est de permettre aux petites entreprises de faire un audit sur leurs pratiques et de pouvoir être accompagnées dans la mise en place d'outils numériques.
  • Il concerne les entreprises de plus de 3 ans et de 20 salariés maximum.
  • Le dispositif est pris en charge à 100% par la région et le FEDER pour une valeur de 1000 euros.

Pour en savoir plus, cliquez ici.  

3) Mon commerce en ligne dans la région Rhône Alpes

  • Ce dispositif s’adresse aux commerçants de proximité et artisans indépendants qui souhaitent développer leur activité e-commerce : site, click and collect, retrait de commandes, paiement en ligne, etc).
  • La prise en charge est de 100 % des dépenses jusqu’à 500 euros, 50 % jusqu’à un montant maximum de 1500 euros.

Pour en savoir plus, cliquez ici

4) Impulsion transition numérique en Normandie

  • L'objectif est d'accompagner les projets de transition numérique des commerçants pour développer leur activité grâce à des prestations de conseil numérique.
  • Il concerne les entreprises de moins de 10 personnes et dont le chiffre d’affaires annuel ou le total du bilan annuel n’excède pas 2 millions d'euros.
  • La prise en charge est à hauteur de 50 % des dépenses éligibles et 1000 euros par jour maximum.

Pour en savoir plus, cliquez ici.  

5) Soutien à la digitalisation dans le Grand Est

  • L'objectif est de permettre aux entreprises d'optimiser leur organisation, d'adapter leur offre, de travailler leur design et de déployer une stratégie de commercialisation et de communication.
  • Il concerne toutes les entreprises de la région.
  • L'aide prend la forme d'un chèque pouvant aller de 1 000 à 6 000 € d’aide à la digitalisation (3 000 € au maximum en soutien à l’accompagnement à la digitalisation, 3000 € au maximum en soutien à l’investissement).

Pour en savoir plus, cliquez ici

La liste complète des aides suivant les régions (pour tous les secteurs) est à retrouver ici.


Devenu un enjeu incontournable pour rester concurrentiel et tenir bon survivre lors de crises telles que celle nous vivons actuellement, la transformation numérique s'inscrit comme une priorité pour le gouvernement qui a mis en place de nombreux dispositifs pour accompagner les entreprises. Cavistes et épiceries fines, il ne vous reste plus qu'à franchir le pas et à vous faire accompagner si besoin. Pour aller plus loin, consultez notre article : https://wino.fr/vendre-en-ligne-quand-on-est-caviste.


L'illustration de couverture provient du site unsplash : christiann koepke


Camille RagotResponsable Marketing chez Wino
Partager


Améliorez le quotidien
de votre commerce
dès aujourd'hui !