Partager

6 conseils pour des newsletters réussies

Le 17 janvier,par Léo - Digitaliser son commerce

Comme nous vous l’avons expliqué dans notre dernier article Commerçants, pourquoi devriez-vous envoyer des newsletters à vos clients, le mailing marketing est et reste la méthode la plus efficace sur Internet pour promouvoir vos offres promotionnelles, nouveautés et fidéliser au mieux votre clientèle.

On estime aujourd’hui que 72% des personnes préfèrent recevoir du contenu promotionnel par l’intermédiaire de l’email, comparé à 17% qui préfèrent les réseaux sociaux (chiffres tirés de l'article 70 Email Marketing Stats You Need to Know)


Les clients qui vous ont transmis leur adresse mail ont dès lors affiché leur volonté d’être informé de vos nouveautés et meilleurs plans d’achat. Ils n’attendent plus que vous leur envoyez un email en choisissant les mots qui vont les toucher.

Les newsletters vont vous permettre de rester en contact avec vos clients et leur rappeler que vous existez. Cette relation par mail vous permettra de mettre en avant vos remises spéciales ou encore les soirées de dégustation que vous organisez chaque jeudi soir.


Cependant, vous n’êtes pas seul à vouloir tirer parti de la force des campagnes d’emailing. La concurrence est rude sur Internet ! Aujourd’hui, de nombreuses variables dictent la réussite d’une newsletter et quelques règles simples sont à respecter pour pouvoir facilement sortir du lot. Wino a réuni pour vous les six conseils indispensables pour développer l’image de votre boutique sur Internet et mieux fidéliser votre clientèle.



Conseil n°1 : définir un objectif clair


Lorsqu’un client vous donne son adresse mail, c’est avant tout pour vous montrer qu’il est en attente des dernières nouvelles et bonnes affaires dans votre boutique. La newsletter est donc une bonne façon pour vous de mettre en avant :

  • Des invitations à des évènements.
  • Les nouvelles trouvailles qui viennent d’intégrer votre catalogue.
  • Des marques, fabricants, producteurs auxquels vous tenez.
  • Vos offres spéciales : produits remisés, bons de réduction etc.
  • Une ouverture exceptionnelle.
  • Des produits en vente sur votre site en ligne si vous en avez un.
  • Et bien plus encore…

Si vous avez mis en place un système de fidélité, vous êtes tombé pile sur le bon article : la newsletter est l’outil parfait pour mettre en avant les offres fidélité ! Cela incitera les clients adhérents à votre programme à revenir en boutique pour accumuler des points et bénéficier des récompenses que vous leur avez promises.



Conseil n°2 : cibler la bonne audience


Pour atteindre la bonne audience, vous devez vous mettre à la place de la personne qui va recevoir votre newsletter. L’objectif n’est pas d’envoyé le plus de mails possibles, au contraire : vous devez écrire des mails personnalisés pour une audience bien précise qui sera sensible à vos messages.


Avant de préparer votre message, vous devez veiller à ce que votre base de contacts soit saine. Vous avez quatre missions à remplir :

  • Supprimer les emails qui n’ont plus de destinataire ou proviennent de grandes bases clients que vous avez dénichées sur Internet.
  • Utiliser plutôt une base de destinataires réduite et incluant vos véritables clients. C’est eux que vous devez toucher avant tout.
  • Ne pas oublier d’enlever les destinataires vous ayant demandé de ne plus recevoir de mails de votre part. Il n’y a rien de plus désagréable que de recevoir des mails qui vous ne vous intéressent pas, il faut faire attention à cela !
  • Segmenter l'audience pour adresser à différents groupes de clients des messages ciblés qui les séduiront. Les mails personnalisés sont la clé d’une campagne réussie. Ils améliorent les taux de clics de 14% en moyenne. On vous explique en détail la segmentation de vos contacts dans le conseil n°3

À noter que depuis le tableau de bord Wino, vous pouvez facilement télécharger l’ensemble des clients que vous avez enregistrés dans votre répertoire. Ce fichier vous permettra d’établir la liste des mails à importer pour vos envois de mail.



Conseil n°3 : segmenter la liste de contacts


Pour réussir votre campagne d’emailing, vous l’aurez compris : il est indispensable de bien cibler vos clients ! Vous connaissez mieux que quiconque chacun de vos clients, vous pouvez analyser leur profil, la façon dont ils réagissent à vos campagnes pour mieux les segmenter.

Vous pouvez par exemple suivre la démarche suivante :

  • Créer une liste pour vos clients fidèles et de longue date
  • Une autre qui réunit l’ensemble des membres de votre programme de fidélité
  • Une troisième avec vos tout nouveaux clients

Cela vous demandera de mettre à jour régulièrement vos listes de contacts mais c’est une clé de réussite !


Le temps de l’emailing de masse est révolu. Une fois la segmentation terminée, vous devrez alors vous adresser à vos différents publics avec des mails ciblés et personnalisés. Gardez toujours en tête que votre contenu devra être à l’image de votre boutique, tel une marque.


Vous avez encore des hésitations quant à l’importance de la segmentation dans une campagne emailing ? Vous pensez que cela ne reste qu’une variable mineure ? Alors notez bien cela : les experts en marketing de l’équipe Campaign Monitor ont constaté une augmentation de 760% des revenus de mails provenant des campagnes segmentées.



Conseil n°4 : séduire vos clients


Nous ne vous le rappellerons jamais trop, vos clients reçoivent tous une quantité importante de mails chaque jour. Pour les séduire, vous devez à tout prix isoler les variables qui les inciteront à ouvrir la newsletter lorsqu’elle aura atterri dans leur boîte mail et qui feront le succès de vos campagnes.


À quoi devez-vous particulièrement faire attention ?

  • L’objet du mail est crucial et ne doit en aucun cas être négligé. Mettez en avant votre talent d’écriture pour imaginer des tournures de phrases originales et percutantes. Pourquoi ne pas faire rire le destinataire ou bien le questionner ? Le ton dépendra de votre relation aux clients et de l’image que vous souhaitez leur transmettre. Vous devez trouver la formule idéale pour que le client ouvre votre mail : un sujet accrocheur qui mette l’eau à la bouche

Le Fooding utilise par exemple beaucoup de jeux de mot dans les objets de leurs newsletters. Voici quelques exemples sélectionnés pour vous inspirer :

  • Où se baratiner sans baratiner !
  • Ils changent les billets de fin en festins
  • Où s’entartre avec délice !
  • On a retrouvé la porte du paradis
  • Touche pas à mes pâtes
  • Trois hommes et un coup fin !
  • Où cherche la perle rare…
  • En course pour le meilleur dwich de l’été

  • L’image de marque doit être immédiatement identifiable à l’ouverture du mail. Il vous faut donc mettre en avant une identité graphique remarquable et choisir un ton unique qui puisse rappeler à votre client son expérience en boutique. L’histoire que vous racontez à votre chaland vous permettra de vous différencier des grands leaders du e-commerce, comme Amazon par exemple, qui ne peuvent pas capitaliser sur l’image de proximité et humaine.

Gardez en tête que les lancements de campagne mail sont un travail qui se fait sur le long terme. Les fruits de vos efforts se verront récompensés après quelques envois de mail, le temps de comprendre quels mots ou propositions touchent ou non vos clients. Analyser comment vos lecteurs réagissent à vos campagnes, c’est la clé.



Conseil n°5 : quel outil de newsletter choisir ?


Des outils très simples d’usage permettent de mettre en place des campagnes de mail. En quelques clics, vous pouvez choisir un template / modèle de mail, ajouter votre contenu et envoyer votre newsletter à votre liste de contacts. Une fois l’envoi effectué, vous pouvez suivre combien de destinataires ont ouvert vos mails et qui a cliqué sur vos différents liens.

Avec ce type d’outils, vous gagnez du temps, vous êtes également assurés que vos mails ne tomberont pas dans les spams et que vous respectez les normes techniques essentielles du mailing (hardbounces …)


Plusieurs outils ont fait leur preuve chez nous, voici notre petite sélection :

Une dizaine de nos clients nous ont fait savoir qu’ils utilisaient aujourd’hui le service SendinBlue pour gérer leurs campagnes emailing. Le service est tout en français, facile d’usage, avec une offre gratuite pour démarrer et se faire la main sur l’outil. Le site propose une galerie de modèles de mail de qualité (et compatible mobile !). Bref, c’est l’essentiel pour bien commencer.

Mailchimp est le grand leader dans la création de campagne. C’est l’outil de prédilection de l’équipe Wino et une référence pour bon nombre d’entreprises et de professionnels. L’outil est très complet avec beaucoup de ressources et de modèles de grande qualité près à l’emploi. Ce service peut sembler complexe à prendre en main mais se révèle d’une très grande puissance.



Conseil n°6 : ne pas avoir peur d’expérimenter


Pour réussir à attiser la curiosité de vos lecteurs, vous avez compris qu’il fallait se démarquer de vos concurrents. Pour cela, n’aillez pas peur d’expérimenter et d’innover!

Pour ce faire, vous allez devoir vous mettre dans la peau d’un spécialiste du marketing. Pour chaque campagne mail envoyée, définissez un objectif précis et mesurable. Par exemple : « je souhaite que 75% des destinataires ouvrent le mail » ou encore « je souhaite que 23% des destinataires cliquent sur le bouton présent dans le mail pour réserver une place à la soirée de dégustation ».


Une fois cet objectif défini, vous allez utiliser un des outils mentionnés plus haut pour mesurer l’accomplissement de l’objectif pré-établi. II vous suffit de trois clics pour visualiser des statistiques et analyser le nombre de fois que tel ou tel mail a été ouvert. Après quelques jours, vous pourrez conclure de la réussite ou non de votre objectif.


Si vous n'êtes pas parvenu à remplir votre objectif, c’est que certaines variables ont été mal choisies. C’est quelque chose qui arrive et de tout à fait normal ! Posez-vous alors les bonnes questions :

  • Avez-vous envoyé le mail à un moment propice de la journée ? Ne devriez-vous pas plutôt envoyer le mail au moment du midi, quand vos clients prennent une pause à leur travail ? ou le soir, à leur retour du travail ?
  • Changez-vous suffisamment souvent l’objet du mail pour continuer à éveiller la curiosité de votre lecteur ?
  • L’offre proposée dans le mail est-elle en adéquation à votre audience et la période de l’année ?

Avant d'arriver à la conclusion de cet article, voici l’exemple d’une campagne de mail osée lancée par J.Crew, un magasin de prêt-à-porter (n'ayez pas peur de scroller !).



Pour conclure


La recherche de la recette idéale pour une campagne mailing réussie est un travail de longue haleine et nécessite d’être constamment peaufiné. Mais l’objectif essentiel à garder en tête est le suivant : adresser à vos clients le bon message au bon moment et à la bonne personne !


Enfin, si vous constatez que certains des destinataires de vos campagnes sont inactifs, isolez-les dans une liste à part et imaginer de nouvelles formulations dans l’objet ou de nouvelles offres à mettre en avant pour susciter à nouveau leur intérêt et les toucher plus finement. Après quelques essais, certains se montreront à nouveau intéressés par votre boutique, vous aurez tout gagné !


N’hésitez pas à nous faire parvenir des newsletters dont vous êtes fiers par mail à hello@wino.fr ou en commentaire sur nos réseaux sociaux. Nos prochains articles traiteront plus en détail de la création pas-à-pas d’une newsletter, nous serons ravis de partager vos créations !



Photo de couverture par Kaizen Nguyễn sur Unsplash


LéoCTO chez Wino
Partager


Améliorez le quotidien
de votre commerce
dès aujourd'hui !